Tant qu’un pays rembourse une dette illégitime, elle augmente!

debtConférence-débat le 7 mai 2014 à 19h00 à Athènes avec Sofia Sakorafa (députée), LeonidasVatikiotis (Université de Chypre), Georges Katrougalos (juriste),
Spyros Marketos(Université de Thessalonique)et Eric Toussaint (CADTM international)

Organisé par ELE (Initiative pour un Comité d’Audit)

Les chiffres publiés par Eurostat le 23/4/2014 sur l’évolution de la dette publique et le déficit public mettent à nu la politique du gouvernement et de la troïka. L’augmentation de la dette publique jusqu’à  175.1 % du PIB en 2013 (ou 318.7 milliards d’euros), tandis qu’en 2010 elle s’élevait à 148.3 % du PIB (329.5 milliards d’euros), et l’augmentation du déficit public à 12.7 % du PIB (23.1 milliards d’euros) alors qu’il atteignait 10.9 % du PIB (24.1 milliard d’euros) en 2010 prouvent l’échec cinglant de la politique d’austérité brutale.

Les politiques de la troïka et des gouvernements Papandreou, Papademos et Samaras ont réussi à briser les salaires en les comprimant jusqu’à 480 euros, à faire exploser le chômage jusqu’au record européen de 28 %, à imposer la plus grande récession jamais observée dans l’histoire de la Grèce (21%), à pousser des dizaines milliers de jeunes à l’émigration, à conduire vers le suicide plus de 6.000 citoyens et à transformer la Grèce en une sorte de colonie pour dette, une sorte d’esclavage pour dette.

Face à cette réalité brute, qui annule les discours dithyrambiques sur le surplus primaire, il devient absolument nécessaire de créer un comité d’audit international pour obtenir l’annulation de la plus grande partie de la dette publique (en commençant par toutes les dettes envers le « Mécanisme Européen de Stabilité » (MES), qui constituent plus de 66 % de la dette publique totale), et fonder en droit une décision unilatérale souveraine de répudiation de cette dette.

L’Initiative pour un Comité d’Audit (ELE) invite à cette conférence-débat publique le 7 mai 2014 à 19h00 (à la Maison de l’Association des Journalistes, rue de l’Académie, Athènes), où vont être discutées les dimensions politiques, économiques, juridiques, historiques et internationales d’un tel choix.

Orateurs:

SofiaSakorafa (députée), LeonidasVatikiotis (Université de Chypre), GeorgesKatrougalos (juriste), SpyrosMarketos (Université de Thessalonique) et EricToussaint (CADTM international)

Coordination:

Aris Hadjistefanou, directeur des films : Debtocracy (2011), Catastroïka (2012), Fascism Inc. (2014)

En grec ici

Advertisements

Votre commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s