Squats en Grèce attaqués

Villa Amalias est un squat historique qui existait depuis 22 ans au centre d’Athènes, un espace culturel fort politisé avec des projections, des pièces de théatre, des debats . Récemment il s’est érigé en pôle de résistance face aux bandes neo-Nazis de l’Aube Dorée qui contrôlent pas mal des quartiers voisins et à la montée de la criminalité qu’ils entrainent. Afin de débarasser les fascistes de cet incovénient, le gouvernement complice a envoyé sa police le 20 décembre 2012 pour évacuer les lieux et arrêter toute personne présente , avec le feu vert du maire d’Athènes. En même temps, une propagande médiatique orchestrée présente Villa Amalias comme un lieu de production de cocktail molotof, et ses résidents comme criminels.

Ce matin, un groupe a essayé de re-occuper le bâtiment, mais la police
les a évacué à nouveau, et arrêté 150 personnes. Signez la petition en solidarité!

Il y a eu 92 arrestations. Quelques heures plus tard un autre squat au centre d’Athènes (squat Skaramaga) a été attaqué par la police et évacué. Huit militants ont été arrêtés.

Des assemblées et des manifestations de solidarité ont eu lieu à Athènes et dans d’autres villes de la Grèce. Une manifestation à Thessalonique a été attaquée par la police tard dans la soirée. 

Ci dessous une vidéo de l’invasion de la police à Villa Amalias:

Advertisements

Votre commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s