Marche le 30/11 – Soirée de solidarité le 3/12 à 20h00

L’Initiative soutient cette action syndicale.


SOLIDARITE AVEC LES TRAVAILLEURS EN GRECE!
SOUTENEZ LES GREVISTES DES ACIERIES GRECQUES!
Pendant les deux dernières années un véritable carnage social accompagne les prêts de la troïka. Les salaires moyens se sont effondrés de 40% depuis 2010. Des milliers de contrats de travail à temps plein ont été reconvertis en contrats à temps partiel, travail ‘flexible’, tandis 16,000 fonctionnaires se sont déjà mis en ‘chômage technique’. 60% des salariés en Grèce vivent au dessous du seuil de pauvreté. De nouvelles taxes indirectes tombent tous les jours sur le dos du peuple grec, tandis que l’injustice fiscale ne fait qu’agrandir.
Sous la pression des mobilisations massives des travailleurs, étudiants, mouvements de désobéissance civile, etc., le gouvernement Papandreou a dû démissionner. Le nouveau prêt, sous l’ex-banquier Papadémos, continue la même politique avec des mesures d’austérité encore plus dures que celles d’avant et en incluant dans son gouvernement des membres et supporteurs de la dictature militaire 1967 – 1973.
Dans ce climat, les « Aciéries grecques » sont la première industrie qui tente d’imposer la journée de travail de 5 heures avec des réductions de salaire (amené à 500 euros), la flexibilité de l’emploi, les heures supplémentaires non rémunérées et la suppression des droits à la sécurité par le chantage à la perte des emplois. Lors de leur  Assemblée Générale, les 400 travailleurs ont rejeté à l’unanimité la demande de passer au travail à temps partiel (5 heures par jour) avec un salaire réduit de 40 %. Vu ce refus, 34 parmi eux ont été licenciés. La réponse des métallurgistes à ce chantage a été courageuse, malgré la peur de l’avenir et la menace de la faim.
Depuis presque 4 semaines ils se sont mis en grève! 
La lutte des travailleurs des Aciéries Grecques, si victorieuse, peut inspirer d’autres travailleurs, en Grèce et ailleurs, pour résister à la précarisation, la baisse des salaires et l’aggravation des conditions de travail. Un grand mouvement de soutien moral et matériel se développe en Grèce. Il est capital de l’internationaliser. Les métallurgistes grecs se battent pour l’avenir des conventions collectives dans toute l’Europe.
L’Initiative de solidarité à la Grèce qui résiste vous invite à contribuer à leur bataille juste pour un travail et un salaire dignes en faisant un virement au compte bancaire suivant:

        
Ethniki Bank
LIAKOS DIMITRIOS
IBAN: GR 40 0110 2000 0000 2006 2330 152
SWIFT:  ETHNGRAA


Ou en nous rejoignant à la soirée de solidarité :

Samedi 3 décembre à Espace Marx à 20.00

Advertisements

Votre commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s